Les Vagues

Petit hommage à Virginia Woolf mais surtout aux courbes, celles des vagues, celles du corps des femmes, ou celles d’un ruban clair montant gaiement sur la jambe ou encore la courbe d’un visage, des fleurs d’iris, des escargots, des camouflages à la Jean Arp.
Cette histoire est douce et ronde, la ronde des petits singes qui s‘amusent au milieu des fleurs et des papillons amène une touche espiègle.
Il y a Matisse qui d’un simple trait dessine des corps si vivants, un clin d'œil à Modigliani, et le coté graphique des bicolores. Des bases de Terre d’Ombre, de bleu Denim, de Nuit, un mélange de vieux rose avec du miel, du cannelle, le gris éléphant et des touches de vifs sanguine, cobalt et jaune bouton d’or.

Les Vagues

Filtrer

Filtres actifs

Les Vagues